Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Jul

Le bonheur est dans le pré (salé)...

Publié par pedro  - Catégories :  #pêche, pêche, pêche !!!

    Une grande baie relativement plate... Il semble que le poisson sera difficile à localiser...
Cependant une particularité de cette baie attire l'attention. Sur une bonne partie Sud de ce quasi lac d'eau de mer on retrouve une bande de 50 - 60 mètres d'herbiers qui sont recouverts par coéfficients de 75 à plus...

Dans un premier temps j'avais découvert cette anse naturelle dans laquelle se jete une rivière...
Après quelques sorties infructueuses le constat s'impose: 
        
           - Le leurre dur est quasi inutilisable à cause de la densité en algues et herbes du lieu...
           - Ensuite , il faut battre le rappel pour localiser le poisson et affiner lorsque celui-ci s'est déclarer!!!

  Ici c'est le royaume du weed less powwwwa!!! On utilisera une canne permettant de propulser les quelques grammes d'une simple imitation de lançon non lestée...C'est à dire entre 5 et 20gr!!! Pour accentuer la distance de lancer une bonne tresse s'impose de 10 à 15 centièmes suivit d'un bas de ligne en fluoro, ou tout simplement de fluoro au complet pour le côté discrétion... Les leurres que j'utilise sont des leurres souples montés sur des hameçons anti-herbes:
 
            - De type spindle worm, grub avec un battoir caudal... je les utilise à vitesse de récupération élevée, en surface, cela permet, dans des zones de 1 à 2 mètres d'eau de faire réagir le poisson... "la buzzing grub attitude" Et là je dirai, pas forcément attaquer mais le  forcer à se déclarer!!!
           
            - viennent ensuite les fin's, bass assassins et compagnie, les shad avec queues profilées... Ils complètent la catégories des leurres de prospection.

           
            - Pour finir, le lançon... Il est à réservé dans ses plus petites tailles, à des situations  particulières, où le bar suit, ou est monté une première fois...


   Sur ce type de spot, à partir du coefficient 65, on peut rechercher le poisson sur la baie dans l'heure et demi avant  et après l'étale haute en ratissant en éventail et en se déplaçant beaucoup... le poisson sera la plupart du temps, dispersé. Il est alors particulier de pêcher le sable à perte de vue... Pas un poste marqué, se sont de toutes petites différences de niveau '10-20cm) ou d'aspect du fond qui arrêtent quelques poissons... Autre fait observé, lorsque les bars semblaient absents, je visais les bancs de mulets, là où il y avait le plus d'activité... et c'est pour moi un fait, les bars se joignent aux mulets... très souvent j'ai eu de belles attaques au beau milieu des remous occasionnés par les bancs...

   Puis arrive le jour, ou les coefficients tournent autour des 80-90, ou là, çà devient intéressant!!!
Le pré salé est submergé de 0 à 1m20 d'eau,  les canaux qui  le compose découpent le fond, offrent des postes d'affût et véhicule la microfaune...Ce relief que l'on pourrait qualifier de "micro"(entre 10 et 40cm) lui aussi en comparaison avec celui de la haute mer, est un terrain de chasse plus qu'intéressant pour le bar et aussi pour le pêcheur... En effet, les veines d'eau un peu plus profondes que les herbiers, fournissent au bar le camouflage nécessaire à sa traque. Par contre, cela laisse un temps de réaction réduit au poisson pour localiser et monter sur la proie... c'est ici que cela devient intéressant car les attaques sont d'autant plus franches!!!
Il y a peu de temps, un soir, les conditions étaient réunies... après quelques passages bruyants en buzzing et quelques suivits et attaques ratées... Je sors l'arme fatale le lançon!!! Et deux heures plutard j'avais fait mes 15 poissons...

















                                                    dont ce joli 1Kg5




















   la pattern consistait ce soir là à faire bouger le poisson sur un buzzing avec des leurres de tailles moyennes... Très souvent le poisson suivait et dévoilait sa présence d'une nageoire, ou d'un freinage appuyé qui laissait derrière le leurre une vague... sans réfléchir, je mettais mon lançon et relançais au même endroit...

   En procèdant de cette manière, il faut impérativement pêcher avec un frein souple...Même avec des leurres weed less (qui demandent d'habitude un ferrage appuyé) le ferrage se résume souvent à contrarier le premier rush!!! Cela suffit à assurer sa prise...Il n'est pas rare de voir le poisson démarrer à plus d'un mètre pour venir taper le leurre, il faut donc avoir les nerfs bien accrochés et attendre le contact... si ferrage il y a, il est légèrement différé...

   Sur ce genre de poste, on retrouve beaucoup de petits poissons, c'est pourquoi il est préférable de repérer et de tenter avec des leurres moyens, pour ne pas prendre tous les pin's du coin... Ainsi, sortir le lançon ou les petites proies lorsqu'un poisson de taille raisonnable s'est montré et là les sensations sont assurées!!!

                                  Alors le bonheur "est" dans le pré!!!!...

                                                                             naturellement                    
                                                                                                 
                                                                                            Pedro...
 
Commenter cet article

Archives

À propos

Pêche modernes aux leurres...