Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Feb

philosophie au comptoir de la mer...l'homme dieu créateur.

Publié par pedro  - Catégories :  #et si on refléchissait un peu...

    Nous détruisons pour exister...
nous nous persuadons, que nous sommes capable de reconstruire notre monde, de remplacer ce que nous ne maîtrisons qu'à peine....... notre nature.
Certains pourrons dire que je me prends la tête, mais n'ai - je pas de raisons, lorsque le moindre geste, le moindre déplacement que je fais est contre nature.
Alchimistes en herbe, nous tuons, nous modifions sans même nous poser la question de notre survie. Et pourquoi survivre lorsque l'on peut "VIVRE"...
  Quand tous les arbres restant sur notre planète permettent de consommer 3 millions de tonnes de dioxide de carbone par ans et que nous en produisons plus de 7 millions.
Quand... (cela touche à un sujet que maîtrise un peu mieux...) ... un chalutier rentre au port, comme cela c'est passé l'année dernière, avec 23 tonnes de bars en une sortie et ce en pleine période de reproduction. Pêche qu'il n'a pu en plus vendre correctement car il a saturé le marcher...
Quand, par ce que nous souhaitons vivre là, "construire" une vie, nous détournons le cours d'un fleuve... Nous détruisons des milliers de vies.
Ce texte n'a pas pour vocation de faire pleurer, de nous désespérer, il est un crie du coeur que nous portons en nous... le coeur? ou le crie?à chacun de voir.

    nous nous perdons dans des contraintes journalières, individualistes pour oublier que nous pourrions faire plus et mieux, on se rassure...
 L'environnement ne possède pas de syndicats, de caisses de retraite... Le seule capital qu'il possède est bien trop entamé.
   Comme pour la catastrophe de Louisiane, qui était d'ailleurs annoncée par des scientifiques depuis plusieurs années, nous attendons  le problème pour réagir...
je ne fais pas assez chaque jours pour notre terre et çà m' ernerve, et vous???
Je n'ai trouvé qu' une certaine philosophie au comptoir de la mer, pour me rassurer et me dire que je fais au moins quelque - chose. Nous n'avons pas dit notre dernier mot mais encore faut -il le prononcer..............!!!!!

                              naturellement,          en vie,        
                                                                                                                                                                      
                                                                                                                                                         pedro
Commenter cet article

Archives

À propos

Pêche modernes aux leurres...